L’espoir que peut-être

fruitcoeur1Ah! L’espoir! Celui qu’il devient parfois presque impossible de nourrir, celui qu’on garde  sans plus trop savoir pourquoi alors que la vie semble motivée à nous le faire fondre comme neige au soleil. Je vais justement vous écrire un texte là-dessus pour la semaine prochaine, aujourd’hui je vous offre celui-ci, écrit par une de mes lectrices.

******
Chère Miss de marde,

Je t’écris parce qu’en lisant tes textes, je me suis complètement retrouvée! Je trouve ça malheureux mais Ô combien apaisant de voir que je suis loin d’être la seule à vivre des histoires d’amour de marde!

Dernièrement, je me suis mise à réfléchir sur les relations. Je me suis inscrite sur des sites de rencontres en espérant peut-être trouver l’amour. Et moi qui pensait que ce serait facile!! Je me suis trompée, tellement! Au contraire, je trouve que c’est ridicule et presque pathétique. Je vois un peu la ‘’game’’ et c’est désolant. Devant la multitude de choix qui s’offre, c’est facile de commencer à texter ou à parler avec quelqu’un, et de finir ça aussitôt si ça nous chante

Ça m’est arrivé à quelques reprises de me faire ‘’larguer’’ en pensant à tort que nous débutions quelque chose, que nous commencions à nous connaître et que c’était bien…mais non! Après ça, plus de nouvelles. Et bizarrement, c’est souvent à la veille du premier rendez-vous que je me fais flusher, comme ça, sans rien dire! Ayoye!

Tout ça m’a fait réfléchir et je me dis chaque fois que je vais sur le site que je vais le lâcher, mais j’y retourne toujours. Dans l’espoir que peut-être…

Je veux  conserver cet espoir, mais parfois c’est difficile. Quand on voit comment les gens interagissent, ça me trouble. J’ai de la misère à croire que je vais un jour créer une relation avec quelqu’un, rencontrer quelqu’un qui va prendre le temps de me connaître et qui ne pas se tourner vers les sites, en pensant peut-être trouver mieux.

Aussi, je me dis que, bon, comme plusieurs je pense, je prends quelques livres l’hiver. Je les reperd au printemps…mais ça, ça compte pas. Et je me dis que si j’avais 10 livres en moins, je serais l’amoureuse idéale pour quelqu’un. Mais voilà que j’ai 10 livres en trop, et je ne suis rien. En fait, c’est comme ça que je me sens! J’ai l’impression que je peux être une fille super géniale, mais si on se rend compte que j’ai 10 livres de trop, je n’en vaut plus la peine…Et ça, ça m’écœure!! Je ne parle pas de surplus de poids à n’en plus finir ou d’être rondelette ou grassette, non!

Mais bon, ça va…je vais sûrement trouvé un moment donné!

Merci d’être là! C’est le fun de te lire…

Suivez-nous sur

4 réflexions sur “L’espoir que peut-être

  • 03/04/2015 à 16:38
    Permalien

    Bienvenue dans le merveilleux monde des sites de rencontres. Dans votre malheur, je vois quand même quelque chose de positif: des hommes ont pris le temps de vous écrire, même si ça n,a pas marché. Imaginez quand on est un homme et qu’on vous fait comprendre, dès le début, qu’on n’en vaut pas la peine qu’on nous réponde ou de continuer une correspondance.

    J’y ai cru aux sites de rencontre: j’ai perdu mes illusions sur ce moyen de rencontrer. Le jeu se joue autant du côté des hommes que des femmes.

    Je préfère participer à une activité où on retrouve des gens des deux sexes qui partagent un même loisir, je dirais aussi une même passion. Au moins, on est sûr d’avoir au moins un point en commun!

    Répondre
  • 03/04/2015 à 17:24
    Permalien

    Ma très chère, sache que les 10 livres en trop ou en moins ne changeront rien. Je me suis fait faire le coup pas mal souvent, et pourtant, je m’entraine et j’ai un corps de sportive. Je suis grande, mince, j’ai un sourire colgate comme on dit, indépendante dans tous les sens du terme, et le “comment ca se fait que t’as pas de chum ni d’enfants”, on me la pose souvent comme question. J’ai néanmoins gouté la pilule et je suis d’accord avec toi, elle est dure a avaler. C’est désormais une réalité avec laquelle on doit malheureusement vivre. Les hommes (et je suppose que les femmes font la même chose ) vont utiliser n’importe quelle excuse pour s’éclipser. Le pire dans tout ça, c’est que même s’ils étaient assez courageux pour te dire pourquoi, la plupart du temps ce serait probablement juste un gros mensonge… mon conseil, ne t’arrête pas à ça. J’ai décidé, que je n’allais plus jamais laisser qui que ce soit me faire perdre mon temps. Maintenant, je lance la balle dans le camp; je lui laisse savoir qu’il me plait et que j’aimerais mieux le connaitre, et de penser à ça. Si jamais c’est réciproque, de m’en faire signe. Et je continue, sans rien attendre…ça n’a pas encore fonctionné, mais je ne perds pas – du moins j’essaie – espoir. Triste constat que de voir autant de femmes qui ne peuvent trouver l’âme sœur masculine et autant d’hommes qui profitent du désespoir de certaines…elles auraient probablement plus de chances de trouver quelqu’un parmi les célibataires du même sexe qu’elles…

    Répondre
    • 10/08/2022 à 16:57
      Permalien

      Bien d’accord avec tout ca… incluant l’option trouver du même sexe, des fois j’y pense…

      Répondre
  • 03/04/2015 à 18:17
    Permalien

    Merci de ces commentaires! C’est moi qui a écrit cette lettre… Hey oui! Ça me fait plaisir de la voir publiée sur le site…vraiment. Et encore plus de constater que je suis loin d’être la seule, encore. Je sais pourtant, que malgré ces livres en trop, je suis belle, drôle, fine et j’ai plein de choses à offrir! Je veux continuer à le penser et à le ressentir en moi car c’est la vérité… J’ai laissé tomber les sites cette fois, pour de bon! Je n’ai pas besoin de ça, je rencontrerai quand ce sera le temps…
    Je dois avouer quelque chose par contre…Moi aussi, j’ai fait la même chose! Ne rien dire, laisser en plan la personne qui attend des nouvelles, oui..je sais, c’est pas hot! Je voulais rectifier le tir et m’assumer. Je me plains et j’ai fais la même chose! Voilà qui est dit…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *