Ton terrain de jeu

C’est si simple : dans la vie, il faut faire ce qui nous rend heureux, et non pas ce que la société nous impose comme idée du bonheur. Parce qu’on s’entend, ce n’est pas tout le monde qui est fait pour le même modèle de vie, tu me suis? Et tu sais quoi? On a le droit de ne pas avoir la même signification du bonheur que les gens autour de nous, même si eux semblent très heureux et épanouis.

Suivez-nous sur
Lire la suite

Et si on arrêtait d’attendre les autres pour être heureux ?

Mea culpa, je l’ai fait aussi. Je me suis dit que je serais plus heureuse avec un amoureux. Que je serais plus heureuse avec une grande maison. Que je serais plus heureuse avec un mode de vie plus traditionnel. À part me pousser vers de mauvais choix, je ne vois pas trop ce que ce mode de pensée m’a apporté. Et ça me rend triste lorsque je constate que j’étais loin d’être la seule à bord de ce bateau-là.

Suivez-nous sur
Lire la suite

Casse-tête

Avec le confinement et tout ce qui vient avec (solitude, ennui, angoisse, name it), j’ai décidé de prendre ce temps «pour moi» pour faire des choses qui m’occupent les mains ailleurs que sur mon cell. Ça fait qu’en fille pas intense du tout, je me suis commandé 4 casse-têtes 1000 et 1500 morceaux, 3 peintures à numéros et un 10 roues de laine pour faire du crochet.

Suivez-nous sur
Lire la suite

Survivre au temps des fetes en solo en temps de covid

Le temps des fêtes est sans aucun doute un des moments de l’année que la plupart des célibataires redoutent le plus, ex-aequo avec la Saint-Valentin, bien entendu.

Rajoutez une bonne couche de Covid là-dessus et on semble avoir tous les ingrédients pour avoir aussi hâte à Noël qu’à un traitement de canal. Mais, comme je suis celle qui a réussi à trouver du bonheur dans le mot marde, vous ne serez pas très surpris d’apprendre que j’ai réussi à trouver du positif dans ce temps des fêtes un peu apocalyptique. Voici donc mes 10 raisons d’avoir (presque pas pire ) hâte à Noël …

Suivez-nous sur
Lire la suite